Dans le foisonnant marché du cycle, le vélo parfait pour les besoins de la vie active existe. Car, même si tous les deux-roues pourront convenir pour des trajets réguliers, certains sont plus adaptés aux déplacements quotidiens domicile-travail. Distance, dénivelé ou condition physique, on vous explique tous les critères à considérer pour faire le bon choix dans le cadre de la pratique du vélotaf.

LE CHOIX INCONTOURNABLE : LE VAE

DÉCOUVRIR LES VAE

Notre astuce pour choisir

Faire le bon choix de VAE c’est avant tout regarder du côté de l’assistance électrique. Pour une utilisation douce, on privilégiera un moteur léger et progressif. Un usage intensif et des routes vallonnées nécessiteront un moteur dynamique et plus réactif.

QUELLE MOTORISATION ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Speedbike et VAE ne font pas bon ménage ! Ces deux types de vélo à assistance électrique ne sont pas à confondre : le Speedbike propose une assistance électrique jusqu’à 45km/h impliquant une législation stricte calquée sur les motocycles (équipements obligatoires, immatriculation, carte grise etc.) tandis que le VAE et son aide bridée à 25 km/h garde juridiquement le statut « cycle » n’impliquant aucune contrainte supplémentaire par rapport à un vélo traditionnel.

CHOISIR SON VAE

LE CHOIX PRATIQUE : LE VÉLO PLIANT

DÉCOUVRIR LES VÉLOS PLIANTS

En quelques secondes, c’est plié ! C’est le caméléon de la ville, ce genre de machine discrète, compacte mais tellement utile. Le vélo pliant a d’ailleurs le vent en poupe : il fait des rues son terrain de chasse et de la jungle urbaine son royaume. Rapide et plus maniable que n’importe quelle autre bicyclette grâce à des roues plus petites (généralement en 20 pouces), il est destiné aux personnes souhaitant se déplacer à la vitesse de l’éclair dans le trafic dense et celles envisageant le « commuting » – l’alternance de transports – pour se rendre au travail. Facile à porter et à ranger une fois arrivé(e) au bureau, il offre une solution imbattable une vie active trépidante.

Notre astuce pour choisir

Le vélo pliant est à privilégier pour les déplacements multimodaux, en train, bus ou métro. Il convient de le choisir en fonction de sa robustesse, de son format compact et de son poids pour un maximum de plaisir à l’utilisation.

QUELLE MOTORISATION ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Un vélo pliant à assistance électrique, ça existe ! En combinant les avantages d’un VAE aux points forts d’un vélo compact, cette solution est une alternative crédible pour les très longs trajets.

CHOISIR SON VÉLO PLIANT

LE CHOIX POLYVALENT : LE VTC

DÉCOUVRIR LES VTC

Si vous aimez faire quelques détours après une journée de travail intense, le VTC est une l’alternative toute trouvée. Moins exclusif qu’un vélo pliant et tout aussi confortable qu’un VAE, il se destine à une pratique polyvalente entre routes et chemins. Idéal pour les trajets dont l’itinéraire alterne sentiers, bitume et pistes cyclables, il propose une capacité de charge importante et pratique pour passer acheter le diner après une longue journée. Fiable et résistant, le VTC défiera le temps et les aléas tout en accompagnant vos envies de balades dominicales entre amis ou en famille.

Notre astuce pour choisir

De nombreuses géométries de cadre existent : trapeze, sloping, cadre droit ou ouvert, la multitude de forme est adaptée à un type précis de pratique. Ainsi, pour faciliter les enjambements lors d’arrêts fréquents, on préféra les cadres de type trapeze ou ouvert tandis que les plus sportifs adopteront un cadre droit plus agressif. La forme dite « sloping » est un compromis plus subtil entre rigidité et confort. À vous de choisir !

</span

QUELLE MOTORISATION ?

POUR ALLER PLUS LOIN

Speedbike et VAE ne font pas bon ménage ! Ces deux types de vélo à assistance électrique ne sont pas à confondre : le Speedbike propose une assistance électrique jusqu’à 45km/h impliquant une législation stricte calquée sur les motocycles (équipements obligatoires, immatriculation, carte grise etc.) tandis que le VAE et son aide bridée à 25 km/h garde juridiquement le statut « cycle » n’impliquant aucune contrainte supplémentaire par rapport à un vélo traditionnel.

CHOISIR SON VAE

Consultez nos autres conseils sur le sujet